Actualité Publié le 11/04/2013


Les problèmes rencontrés par les départements du sud-ouest et du sud-est en matière de concurrence étrangère conduisent tout naturellement à des échanges d’informations et de comparaisons de pratiques entre ces départements.


Ainsi, tout récemment, une rencontre s’est déroulée à Montpellier entre le président du gros œuvre Bernard Gatimel et ses homologues héraultais, dont le président départemental Patrick Ceccotti.


Cette rencontre permit, d’une part, de constater une communauté de vue sur la question qui avait motivé le déplacement, à savoir une prise d’acte des réglementations européennes sans pour autant accepter que cela ouvre la voie à des formes de concurrence déloyale et à l’émergence de nouvelles typologies d’entreprises qui auraient « externalisé » l’intégralité de leur activité de production sur chantier.


Cet échange de point de vue a été suivi par un examen comparé des initiatives conduites dans chacun des départements.


En conclusion, la rencontre a débouché sur la confirmation du besoin d’un courant d’échange entre les départements concernés et pour ce qui est des relations avec le département de l’Hérault cette nécessité a été accentuée par l’intérêt de la rencontre de lundi dernier.